Les jolis weekends au bord de la Méditerranée

L’été arrive enfin et nos envies d’évasion prennent le large. Les Pyrénées orientales pourraient bien nous offrir de beaux écrins, les pieds dans l’eau, le temps de quelques jours au soleil.

Par Diane Laugel

Le bord de mer : une destination phare de l’Hexagone

1.png
Collioure – Port Vendres

La France regorge de lieux atypiques et de destinations de charmes. Les vacances sont presque déjà toutes programmées pour beaucoup d’entre nous, mais les weekends sont des moments de coupure plébiscités et appréciés par la majorité d’entre nous.

Selon l’INSEE, les Français privilégient nettement le bord de mer (46 % des nuitées). Les chiffres confortent d’ailleurs cette préférence puisqu’en 2007, une étude a souligné que les régions littorales sont les plus attractives en termes de nuitées.

Le classement est établi de telle sorte : Provence – Alpes – Côte d’Azur (13,4 % des nuitées) ; Languedoc-Roussillon (11,6 %) ; puis la Bretagne et l’Aquitaine (10 %).

Cap sur le Languedoc-Roussillon

2.png
Collioure – Photo de l’auteur

Ne confondez pas Sud-ouest et Sud-est !

Le Languedoc-Roussillon, de la Provence à l’Espagne, est influencé par cette culture catalane et espagnole typique qui vous émerveillera. La convivencia est d’ailleurs partout au rendez-vous et les tapas en terrasse un incontournable. Certains villages vous sembleront davantage comme des stations balnéaires, tandis que d’autres gardent un charme particulièrement typique qui vaut réellement le coup d’œil.

 

Voici la sélection de Papote :

Côté français

3.png
Port Vendres – Photo de l’auteur

Des incontournables : Collioure, Banyuls-sur-Mer ou encore Port Vendres, plus petite, qui méritent réellement de vous arrêter, d’y manger et de vous y balader. En plus de proposer des itinéraires en dehors des communes, la route des vins est un chemin permettant de partir à la découverte du terroir local. Si vous n’avez pas le temps de rouler entre les vignobles, la typicité de ces petits ports de charme vous laissera rêveurs et conquis. Les couleurs sont dignes du fauvisme et teintées de cette douceur de vivre du sud.

4.png
Port Vendres – Photo de l’auteur

Les restaurants y sont succulents, à condition d’être exigeants : nous sommes en bord de mer alors privilégiez le poisson frais, le coin le permet. Une adresse à noter : le Poisson Rouge à Port Vendres, un incontournable, bien que d’autres établissements soient remarquables. Il est isolé, vous y mangerez les pieds dans l’eau avec une vue romantique sur la mer et l’infini. Les marchés locaux sont le moyen de vivre la convivencia du sud et de déguster des produits frais en discutant avec les producteurs.

5.png
Collioure – Photo de l’auteur

La plongée sous-marine sera une des activité, en plus du bateau et des dégustations (attention si vous reprenez le volant). Les bords de mer, lorsqu’ils sont sages permettent d’apprécier une vision de ce que cachent la Méditerranée. Les écoles de plongée vous accompagneront volontiers dans votre baptême de plongée.

7.png
Banyuls-sur-mer – Photo de l’auteur

Bon à savoir : un bus navette de la Région fait le lien entre ces villages ports à partir de 1 euro.

 

Côté espagnol

Vous avez le temps pour passer la frontière ?

Alors poussez le moteur pour Cadaqués, Roses ou encore Figueres. La première est particulièrement romantique et les touristes y affluent pour une journée ou quelques jours. Loin d’être des stations balnéaires, ces petites villes espagnoles vous charmeront par leur caractère authentique.

8
Cadaques – Photo de l’auteur

Le coin est très lié à Salvador DALI dont la maison-musée et un musée accueillent les touristes (très nombreux). Là encore, les bonnes tables ne manquent mais on privilégie local.

9.png
Cadaques – Photo de l’auteur
10.png
Cadaques – Photo de l’auteur
11.png
Cadaques – Photo de l’auteur

A noter : les gares SNCF desservent ces petites villes du Languedoc-Roussillon pour ceux qui préfèrent bouquiner le temps d’un voyage en train. Quoiqu’il en soit, le littoral vous charmera et vaut bien un weekend entre amis ou en amoureux !

Diane LAUGEL

 

Sources :

« Les vacances des Français depuis 40 ans » étude de Laurence Dauphin, Marie-Anne Le Garrec et Frédéric Tardieu (INSEE)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s