Ces marques qui s’investissent pour la planète

Lacoste a tapé fort en mars 2018 en remplaçant les fameux crocodiles par les espèces menacées de disparition. Mais d’autres marques et créateurs sont aussi engagés pour l’environnement. Petit tour d’horizon. 

Par Caroline Durand

Lacoste

Capture d’écran 2018-03-07 à 12.48.00.png
Les animaux en voie de disparition ont remplacé le célèbre crocodile (Photo : Lacoste)

Evidemment, impossible de passer à côté de l’engagement de Lacoste. Début mars 2018, la marque sportive a décliné une série limitée de polos, tous portant, à la place du crocodile, les animaux menacés de disparition. Sur le site, l’enseigne a créé une page qui explique en détail quels sont les animaux à protéger et combien il en reste dans le monde. La célèbre griffe s’est engagée à verser une partie des bénéfices à l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). En quelques jours, toute la collection en édition limitée a été vendue.

Stella Mc Cartney

Sensible au développement durable, Stella Mc Cartney prend soin d’allier haute couture et éco-responsabilité dans ses créations. Aussi, la marque aime choisir des tissus qui respectent l’environnement comme le coton bio dans toutes ses collections. Si vous faites attention, vous ne verrez ni cuir, ni peaux,  fourrures, ou plumes dans ses productions.

Vivienne Westwood

Unknown.jpeg
(Photo : ecocentric.fr)

Très engagée politiquement pour l’environnement, la styliste britannique Vivienne Westwood s’était servi, en 2015, de son défilé pour défendre ses idéaux et expliquer au Premier ministre David Cameron qu’il fallait renforcer l’attention sur l’écologie. Elle avait fait porter à ses mannequins  des t-shirts « Climate Revolution » en polyester recyclé et en coton provenant de fermes locales. A la fin du défilé, elle était même montée sur scène pour faire part de ses revendications écologiques.

Karl Lagerfeld et Chanel

Chanel-Grand-Palais.jpg
Les éoliennes de Karl Lagerfeld au Grand Palais (Image: blog.bio-ressources.com et Reuters)

En 2012, pour le défilé Chanel Automne-Hiver au Grand Palais, Karl Lagerfeld avait fait installer 13 éoliennes sous la verrière. Les mannequins avaient donc défilé sous ces immenses hélices. Attention cependant, même si le créateur a sûrement voulu faire passer un message écologique, il n’en reste pas moins un « show-man » qui adore créer des univers pharaoniques, à la mesure de ses créations. Il avait même confié à la presse qu’il adorait ces grandes hélices qui produisait « du vent ». Mouais… Pour le geste, on note quand même son action.

 

(Photo principale : Lacoste.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s