Journée contre les Violences faites aux femmes : la lutte continue!

udesr92
udesr92

Aujourd’hui Vendredi 25 novembre c’est la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes. -DL

Chaque année, des femmes meurent sous les coups de leur époux. Des chiffres en témoignent, des statistiques nous alarment : et si on s’adresser aux vecteurs de violences?

bvdrv-sylvie-lezier
BVDRV Sylvie LEZIER

Hommes : battre n’est pas aimer

La grande majorité des violences physiques (et morales) infligées chaque jour aux femmes se réalisent dans le cadre d’une relation amoureuse. Pas la peine d’être mariés ou PACSés pour que cela arrive : le petit-ami peut aussi s’avérer tout aussi dangereux.

En général, les hommes remettent la faute sur leur compagne : « si tu n’avais pas… je ne t’aurais pas fait cela tu comprends? ». Le processus est souvent le même : la victime adhère sans forcément le vouloir à cette roue infernale.

Deux excuses les plus communément invoquées : « mais tu le sais que je t’aime » ou alors « Je ne le referai plus pardonne-moi je t’aime ».

Alors non, une bonne fois pour toutes : sachez qu’aimer ce n’est pas frapper.

Le « qui aime bien châtie bien » est ici vecteur de souffrances et parfois de mort.

Attention : même au sein d’un couple, le consentement avant l’acte sexuel est primordial! Vous n’avez pas à procéder ou accepter un acte sexuel, même banal, si vous n’avez pas envie… Le viol au sein d’un couple est une notion parfois méconnue, mais qui existe réellement et qui est reconnue par la justice.

Sensibiliser les hommes dès le plus jeune âge…

Si la justice essaie de « rééduquer » les hommes violents après une condamnation, il faudrait toutefois s’interroger sur ceux qui ne sont pas encore dépistés comme tels et qui peuvent devenir violent dans une relation.

Pour cela, l’éducation, dès le plus jeune âge est LA piste la plus souvent reconnue. Évitez par exemple de laisser vos enfants seuls face à la télé, car ils réagissent par mimétisme et reproduisent par la suite ce qu’ils auront vu même à la maison : certains enfants de femmes battues deviendront ainsi des hommes violents.

Savoir relativiser ce que l’on voit et ce que l’on entend : certains frimeurs affirmeront qu’ils savent « éduquer leur copines », attention à ce genres de paroles qui peuvent influencer les plus sensibles.

ville-chevilly-larue
Ville Chevilly Larue

Des pistes énonciatrices?

Une jalouse excessive, un contrôle sur la personne (ses relations, ce qu’elle porte, ce qu’elle fait, ses sorties), un narcissisme pervers, une rupture progressive avec sa famille ou ses ami(e)s voire même un contrôle des réseaux sociaux, des poussées de violence qui vous font peur… une gifle.

Tout cela entre autre devrait vous mettre la puce à l’oreille.

Une jalousie de collégien VS une jalousie violente et maladive ne sont pas tout à fait les mêmes choses!

Il ne suffit que d’une seule fois

On ne le redira jamais assez : une seule gifle, même pour un verre tombé ou une soupe un peu tiède, un seul coup pour n’importe quelle raison et vous devez prendre vos distances! Car la violence montera en crescendo!

Enfin, sachez qu’aujourd’hui, l’Etat peut vous apporter la protection anonyme et gratuite : le 3919 est le numéro à appeler en cas de doutes ou de nécessité.

Des foyers de femmes isolées peuvent vous accueillir mais il faut prendre son courage à deux mains et se rendre compte de la dangerosité de la situation : dénoncez votre compagnon vous sauvera certainement la vie.

L’entourage : un filet de secours

Si vous connaissez une femme qui présente de troublantes similitudes avec les situations évoquées, il s’agira de l’épauler et de lui faire prendre conscience de la situation : ce qui n’est pas toujours aisé lorsque la femme est amoureuse…

Les souffrances morale et sexuelle ne sont pas en reste!

Humiliations, insultes… cela aussi c’est de la violence! Et cela aussi vous devez fuir!

Nous le répétons : le viol au sein d’un couple existe.

Site officiel du Gouvernement pour plus d’informations

Diane LAUGEL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s