Des sacs de luxe fabriqués par des prisonniers mexicains

lpcdn ca
lpcdn.ca

Après Prison Break, Prison Act?

C’est le pari un peu fou de la prison mixte de Tulancingo de Bravo, dans l’Etat d’Hidalgo (centre) réputée comme l’une des plus insalubres et surpeuplées du pays.

Une vingtaine de détenus ont accepté de faire partie du programme de réhabilitation par le travail nommé « Prison Art ».

MEXICO-PRISON-MIXED-SEX-ART
AFP PHOTO / RONALDO SCHEMIDT / TO GO WITH AFP STORY BY CAROLA SOLE

Établis dans la modeste bibliothèque du centre pénitentiaire, les machines composées d’un stylo bille, d’une aiguille et d’une batterie de téléphone pour alimentation sont artisanales. Mais ces appareils de fortune produisent des motifs qui orneront sacs et autres articles en cuir vendus plusieurs centaines de dollars dans les quartiers huppés de Mexico ou dans les villes touristiques de San Miguel de Allende ou de Playa del Carmen.

Les détenus sont rémunérés environ 400$ par mois pour ce travail, ce qui leur permet de s’acheter du dentifrice, du savon ou d’améliorer le quotidien de leur famille souvent très pauvres…

Un programme pour le moins original qui s’est étendu à d’autres pénitenciers du pays!

Un beau moyen de réinsertion pour ces artistes ignorés…

Diane LAUGEL

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s