Comme les cinq doigts de la main

Yepaaaaaa! Pierre Niney et sa bande d’amis se retrouvent dans la comédie « Five », où cinq potes d’enfance doivent se débrouiller pour se sortir de situations burlesques à la limite du hors la loi. Un film qui prouve que quand tout dégénère, on ne peut compter que sur ses amis!

Le topo

Ils s’appellent Sam, Julia, Vadim, Nestor et Timothée. Tous sont amis d’enfance. Aussi l’idée de faire une colloc’ à cinq s’impose à eux d’office. Sam, joué par Pierre Niney (Yves Saint Laurent, Un homme idéal), trouve l’appartement de rêve à ses amis. Ils emménagent ensemble et se délectent de leur vie entre amis. Mais au cours du film, les mésaventures se succèdent et ils doivent se serrer les coudes pour s’en sortir. Le tout sur le ton de l’humour.

five-pierre-niney-francois-civil-iterview
Cinq amis d’enfance dans cette comédie déjantée (DR)

Pourquoi on aime?

Parce que ce sont cinq jeunes qui représentent la génération typique parisienne. Ils aiment sortir, draguer, se faire une bonne bouffe entre amis, rigoler. Ils fument aussi des joints – un peu trop- mais qu’importe, ils s’éclatent. Ils habitent un bel appartement haussmannien décoré à leur sauce. Ils s’habillent bien et fréquentent les endroits branchés.

Parce que l’intrigue est top. Pierre Niney entretient le suspens jusqu’au bout. On angoisse pour lui et ses amis, on se demande comment ça va se terminer. Il frôle souvent avec l’illégalité et doit tout faire pour éviter à ses amis les pires ennuis du monde.

Parce que l’humour pipi caca, ça marche toujours. Aux vues des événements qui se passent en France et de cette fichue crise économique, on a bien besoin de rire. Et le film répond parfaitement à nos attentes. Tim, l’un des amis de Sam dans le film est casse cou, il enchaîne les maladresses et les actions débiles comme déféquer sur le paillasson du voisin. Ca ne vole (vraiment) pas haut, mais qu’est-ce que c’est bon!

67five (2)-1455288017
L’humour décapant de la comédie Five (DR)

Parce qu’on ne peut plus se passer de Pierre Niney! Considéré comme le meilleur espoir du cinéma français, Ce jeune acteur de 27 ans, sorti de la Comédie Française nous fait fantasmer. Il nous a subjugué en Yves Saint Laurent, il nous a fait pleurer dans Un homme idéal. Et maintenant il nous fait rire dans Five. A chaque victoire, il sort un petit « Yepaaaa!! » enthousiaste, qui devient le cri de guerre de la bande. Il redonne le sourire, et en plus, il est mignon.

Pourquoi on aime moins?

Parce que l’humour reste un peu lourd. La presse s’est déchaînée sur le film en le traitant de nanar raté. C’est excessif, mais c’est vrai que l’humour manque un peu de finesse. Surtout quand Tim fait ses besoins sur le tapis du voisin. Pierre Niney surjoue un peu son personnage, quitte à en faire trop. Et ses amis n’ont pas inventé la pluie. On regrette un peu que Julia, la fille, soit aussi effacée. Beaucoup de Sam, beaucoup de Tim, mais pas beaucoup de girl dans le film. Dommage.

Le bilan

five_groupe_a_table
Les cinq amis adorent sortir. En bons parisiens, ils connaissent les endroits branchés (DR)

7/10. Cela fait longtemps qu’un film ne nous avait pas fait autant rire. Même si la presse a été incisive, l’intrigue est bonne et les actions loufoques des personnages sont à mourir de rire. Un film percutant et touchant. Une comédie qui prouve que l’amitié est unique, elle est comme les cinq doigts de la main.

Et voici la bande annonce pour ceux qui hésitent encore:

Par Caroline Durand

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s