Les looks emblématiques de David Bowie

David Bowie a rejoint les étoiles, mais on sèche ses larmes et on revient sur ses looks mythiques pour retrouver le sourire et garder le meilleur du chanteur. – C.D

David Bowie. Plus qu’un nom, une légende. Incontournable en musique, il l’a aussi été en mode. Parfois kitch, ses costumes ont pourtant marqué toute une époque.

David-Bowie_Early

1970. l’année des combinaisons à motifs.

Avec le guitariste Mick Ronson, il sort l’album The Man Who Sold the World.

Agrémenté de ses cheveux roux, il se déhanche sur scène. Sa combinaison est peut être ringarde au possible, pourtant, dans les années 70, c’est le style parfait à adopter! Couleurs criardes et pantalons pattes d’eph, Bowie était au croisement des styles hippie et disco. Indétronable ce David!

1973. Cheveux rouges et éclair de génie sur les yeux.bowie_aladin_sane_1000px

Indéniablement le look le plus connu du chanteur. Il garde sa tignasse couleur brique et dessine un éclair sur son visage. ce motif, qui deviendra sa signature, met en valeur ses yeux vairons, des yeux de deux couleurs différentes.

 La pochette de son album Aladdin Sane est la photo la plus célèbre du guitariste. Pas étonnant que Lady Gaga ait repris le même motif, en 2009 sur son visage, dans son tube Just Dance.

L’incroyable tenue de David Bowie.

Qui ne se souvient pas de cette tenue? Un costume créé pour le chanteur par le couturier  Kansai Yamamoto pour la sortie de son album Aladdin Sane tour en 73-74.

Magistral dans sa combinaison noire et rayée, son habit est une oeuvre d’art qui sonne comme une illusion d’optique à taille humaine. Sur fond rouge, son costume est mis en valeur à la perfection.

(Photographie de Masayoshi Sukita/ The David Bowie Archive)
(Photographie de Masayoshi Sukita/ The David Bowie Archive)

Bowie, pirate (presque) sexy.

foulars
David Bowie en 1974, déguisé en pirate

1974 ou l’année de toutes les excentricités vestimentaires. Pour la promo de son album  Diamonds Dogs, le chanteur enfile sa combinaison de pirate excentrique. Un chemisier ouvert à la limite du nombril, un foulard à poids noué autour du cou et un bandeau de pirate. David Bowie fait son show. Il n’oublie pas sa marque de fabrique, ses cheveux roux, et se colore les lèvres de la même teinte orangée que sa chevelure.

1976, Bowie s’assagit

Fini les coupes excentriques. David Bowie est à la pointe de sa toxicomanie, il enregistredavid_bowie_hd_wallpaper-1600x1200 Station to Station et avoue par moment qu’il ne se rappelle pas avoir enregistré quelques passages de l’album. Fatigué et en proie à un tourment profond, il s’habille plus sagement, plaque ses cheveux en arrière et joue l’homme désabusé. Chemise blanche ouverte sous une veste noire sans manche, il a tout du gangster des années 20. Son look correspond à son album,  qui est froid et robotique.

1987, le blond lui va bien.

rouge1987courneuve_referenceDavid Bowie débarque à Paris en concert. changement radical de coiffure. Du roux dans les années 70, il passe au blond platine fin des années 80. L’artiste n’oublie pas de faire un clin d’oeil à ses années « rouges ». Vêtu d’un costume de la même couleur, il a enlevé son maquillage.   Il prend des allures de rockeur qui lui vont plutôt bien. Cheveux en pagaille, il suit la tendance capillaire de l’époque.

David Bowie n’est pas mort. même s’il n’est plus présent physiquement, il reste vivant dans la tête et le coeur de ses fans. Plus qu’un mythe, une icône. De musique et de mode. A jamais et pour toujours.

 

Caroline Durand

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s